AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 William {. Little Sadistic Emperor

Aller en bas 
AuteurMessage
Willy A. William
Membre
Membre
Willy A. William

Messages : 4
Date d'inscription : 12/08/2009
Âge : Want t0 die ?

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyMer 12 Aoû - 23:50

    » Nom: Willy Anderson
    » Prénom: William
    » Age: 16 ans
    » Origine: Anglais
    » Emploi: Toqué à plein temps Elève

    » Caractère: En regardant sa bonne bouille angélique, William n'en donne pas l'air mais c'est un sadique sans nom. Oui, sadique est un mot parfait pour le désigner. Il adore voir souffrir les gens que ce soit de sa main ou non. Rien que ça, il est accro. Il est prêt à tout pour voir quelqu'un agoniser de toutes les manières possibles. Il ne remet jamais à plus tard ses actes de sadisme. Un sale gosse qui adore voir la souffrance dans toutes ses formes. Il est un amoureux du sadisme. Ne pas pouvoir mater du malheur sur les gens, au moins une fois par jour, c'est égal à la fin du monde pour lui. Son seul objectif est de vous noyer dans la souffrance et tout ce qui s'y rattache. Tant que vous souffrez, William aura atteint ce qu'il veut après le reste, rien à foutre. Il est toujours très sûr de lui, avec un moral d'acier et il est très difficile à déstabiliser. Il faut vraiment avoir des nerfs et de la patience pour voir William dégénérer ou un truc du genre. Un atout que le garçon sait très profitable pour lui. En effet, de par son sang-froid et son moral imbattable, William adore dire des répliques qui ont tendances à choquer ou énerver les personnes auxquelles elles sont destinées. Du sadisme dans l'air alors il est clair que le jeune homme ne se gêne pas pour bien dire ce qu'il pense. Genre... il voit une fille trop grande à son goût et hop, il l'interpelle avec un "Hé mamie !" ou encore un "Oh la grande perche !". On pourrait donc ranger aussi dans son caractère une arrogance exagérée avec une critique très arbitraire des choses, des gens. Un vaillant qui n'a pas froid aux yeux si c'est pour parvenir à ses fins malsaines et sadiques. C'est plus fort que lui et ses manières le font rapidement passer pour un sale morveux prétentieux. C'est aussi une grande gueule qui n'aime pas se faire couper la parole. Il se considère comme un roi alors la parole, elle lui appartient dès qu'il l'a. Il ne faut pas tourner autour du pot des années pour se rendre compte que William est profondément mauvais et qu'il ne cherche qu'à nuire aux autres. Il n'est pas gentil et n'aspire qu'à la méchanceté.

    Vous aurez donc compris que côté relation ce n'est pas le top non plus. Il est très radin et égocentrique, faisant toujours passer son intérêt avant celui des autres. Il n'admet pas qu'on le provoque alors il s'avère être coriace aussi. Et comme ce n'est pas le genre à faire des cadeaux aux gens, les amis, il doit y en avoir 2 ou 3, pas plus. Par contre, les ennemis... William s'en fait facilement. Il faut dire qu'il a beaucoup tendance à énerver, à blesser alors la gentillesse il ne mérite pas. Bref, un méchant ? Il en est un à coup sûr au vu de sa mauvaise foi envers les autres. Mais il possède quand même quelques avantages au milieu de ce mauvais caractère. William ne cède pas facilement à la violence. Il est très difficile d'engager un quelconque contact de violence avec lui, le jeune garçon réplique immédiatement et pose un vent directe. Il est sadique, certes, mais guère bien bagarreur. Non pas que c'est une tâche en karaté, mais les bagarres ce n'est pas son truc. Il aime en observer mais, pas en faire. En gros, William n'est pas sensible à la violence et sait parfaitement se contrôler. Mieux encore, il sait se résigner quand il le faut. Il est un gros mauvais perdant, mais il finit par avouer une défaite rapidement. D'ailleurs, William possédant un certain sang froid, il n'est pas un idiot malgré ce que l'on peut croire. Il réfléchit toujours à deux fois avant de se lancer dans quelque chose. Même en choisissant ses victimes pour son sadisme, le garçon prend son temps pour bien désigner les gens qu'il souhaite voir en déprime. Comme quoi, il faut toujours se méfier des apparences. N'est-ce pas ? Et pour terminer sur la psychologie de ce jeune garçon, William étant d'une genre assez sensible malgré ce que l'on peut croire, il se met rapidement à déprimer lorsque quelque chose le bouleverse. Et franchement, il ne le cache pas, ça se remarque même très vite. Lorsqu'il est vraiment très mal en point mentalement, il se mutile. Non... il ne se coupe pas un bras ou un jambe, mais il s'inflige des blessures lui-même. Pourquoi ? Ainsi, William essaye juste de faire en sorte que sa blessure physique cache sa blessure psychologique. Cela peut paraître idiot mais cette méthode est la seule qu'il connait. Dernière chose encore... sa phobie, le sujet de ses cauchemars. Il est important de dire ce que c'est, la chose qui l'a poussé à venir dans ce lycée si spécial. Sa peur profonde ? C'est lui-même. Pourquoi ? Je vous trouve trop curieux.

    » Description physique: Dans son apparence, la première chose qui vient à l'esprit c'est que William ne fait pas tellement son âge. Il pourrait très facilement être confondu avec un gosse de primaire. Ses 16 ans sont si peu flagrants que parfois, il y a des questions à se poser. La taille moyenne des Japonais étant de 1m65 environ, est bien plus bas, atteignant les 1m53 seulement. Mais il ne se plaint pas, il en est seulement trop fière. Ensuite, il est d'une corpulence mince avec une silhouette fine et élancée, touchant presque de l'androgyne. D'ailleurs, en plus d'être confondu avec un gosse de primaire, William peut aussi être vu comme une petite fille. Une preuve ? Ses cheveux. William possède des cheveux assez longs qu'il noue en une tresse. Sa chevelure ne mesure pas 50 cm non plus mais rien que ça, c'est quelque chose qui peut tromper l'oeil. Et bien entendu, la couleur violette qui en sort, il ne l'a pas obtenue de naissance. Une pure teinte faite à la perfection allant des cheveux jusqu'aux sourcils. Même principe pour ses yeux mauves à tendances rouges vin. Des lentilles de contact lui donnant cet effet de rougeur. Des changements réalisés afin de différer de son ancienne image. Un coup bien réussit. Sauf que pour les lentilles, William a rencontré un problème : il en a égaré une quelque part et il se retrouve donc avec une seule lentille à présent. Mais passons ce détail et parlons de son visage à présent. Un visage fin et net avec des mèches tombantes surtout à droite, donnant une certaine frange. Sur sa mèche de gauche, William y accroche une espèce de coiffe en forme de smiley style gothique. Et enfin, à cause du problème des lentilles, voulant à tout prix oublier la couleur de ses yeux d'origine, il va même jusqu'à mettre un bandeau sur son oeil droit. Mais parfois il se peut que ce soit un cache oeil blanc, cela diffère selon ses vêtements. Le visage de William affiche toujours les sentiments que ce dernier éprouve à un moment. Le jeune garçon n'est guère du genre à cacher ses émotions et s'il est triste ou en colère, ça se remarque rapidement à cause de ses expressions. Il est donc très facile de lire en lui par moment, son physique laisse de grandes ouvertures à cela. C'est ça son gros défaut, un point faible de chez lui. Côté fringues, une seule chose à dire : à bas la tendance d'aujourd'hui ! William n'est pas un garçon au top de la mode des jeunes, que ce soit des adolescents ou même les gosses de primaires. Il est clair qu'il n'éprouve aucune envie et aucune satisfaction à être hyper tendance. Des jeans, des converses... William ne mettra jamais ça. Il aime s'habiller comme un prince digne de ceux du 17ème siècle. De la dentelle, tissus en velours, ornements à tout va... Autant vous dire que vu son caractère, ces tenues lui vont à ravir. Bref... méfiez-vous bien de cette bonne figure qu'il donne. Surtout que comme cela, il ne fait pas mine d'être un gosse qui répand le mal. N'est-ce pas ?

    » Avez-vous lu le règlement ? « Oui, trop peur de mourir. »


Dernière édition par Willy A. William le Jeu 13 Aoû - 0:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willy A. William
Membre
Membre
Willy A. William

Messages : 4
Date d'inscription : 12/08/2009
Âge : Want t0 die ?

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyMer 12 Aoû - 23:51

    » Histoire:
    " London Bridge is falling down, falling down, falling down...
    London Bridge is falling down... my fair lady...
    "


    « Oui, je me souviens très bien de mon passé. J'en ai fait des conneries, des infractions et tout le reste. J'en ai fait du malheur autour de moi, à ma famille aussi. Pas très saine ma vie... Commençons voulez-vous ? C'était un 31 octobre, ma date de naissance, pas génial comme premier coup. L'endroit ? Londres. J'ouvrais mes petits yeux pour la première fois et je pleurais. Puis ensuite c'est le vide. Le temps passait et moi je grandissais dans la même cadence. Quand j'avais enfin l'âge de comprendre les choses à la limite du simple, mes parents me disaient toujours que j'étais beau et mignon et qu'ils étaient très heureux de ma venue en ce bas monde. Bon, moi pour ma part, je ne comprenais pas vraiment pourquoi ils disaient cela. Je m'en fichais complètement de tout ça, je ne voyais pas vraiment en quoi cela pouvait m'intéresser. Quand j'avais atteint 1 an à peine, mes parents m'ont annoncés que j'allais être grand-frère. Ouais, je n'aurais pas pu penser pire mais bon, c'est eux les chefs alors je me contentais juste de faire ma tête d'intéresser alors qu'en vérité c'était l'inverse. Grand-frère à mon âge ? Comme c'était super chiant, mais alors vraiment trop nul. J'ai attendu 9 mois pour voir de quels genres de personne j'allais pouvoir être l'aîné et comble du malheur, il s'agissait d'une fille et qui n'était pas très jolie. Mes parents disaient le contraire, mais moi je ne la trouvée pas vraiment si belle que ça, mais c'était comme une poupée vaudou pour moi cette petite soeur. Capricieuse et énervante, c'est tout ce que j'ai retenu d'elle durant toutes mes années passées à ses côtés, malgré moi. Je grandissais encore et encore, ma soeur aussi, mes parents pareils et ma vie ne se résumait qu'à ma famille, un petit monde bien fermé et protégé. Plus le temps passait, plus je m'ennuyais à mort même si j'allais à présent à l'école. C'était vraiment nul l'école, rien à faire, rien d'amusant, de passionnant, juste des fiches blanches à remplir et à gribouiller avec une dame pas nette sur le dos. C'était vraiment fade. Et une fois de plus, j'évoluais assez physiquement bien que mentalement je restais le même. Bon, moi ça ne me dérangeais pas de rester avec ma psychologie de blasé, je n'étais pas encore un psychopathe alors j'avais bien le droit. Le temps avançait si rapidement si vite que je n'ai rien vu venir et partir puis c'est tant mieux. Un jour, mon père a eu la bonne idée de nous quitter. Il en a profité pour prendre ma pipelette de soeur avec lui, quelle bonne nouvelle. Mais une bonne chose rien que pour moi, car ma mère n'arrêtait pas de pleurer. J'avais fait quoi ? Quelque chose de mal ? Peut-être que oui, peut-être que non, j'en savais rien et ma maman ne m'aidait pas à trouver. Je la laissée seule car de toute façon, je ne pouvais rien faire d'autres alors. Rapidement, ma mère arrêta enfin ses pleurs assourdissants et macabres. Enfin, la nuit je pouvais dormir sans me poser de question. Ma mère avait retrouvé son sourire habituel et elle devenait de plus en plus attentionnée envers moi. Donc sur le coup j'en ai conclu que je n'avais rien à voir avec sa tristesse passée et j'ai continué à vivre comme ça, comme un petit innocent. Le temps passait encore plus vite et je voyais défiler ma vie comme ça, seulement vite et simplement nulle. Parfois, ma soeur venait rendre visite à ma mère, mais elle ne me parlait jamais. Tant mieux, de toute façon, je l'aimais pas ma frangine alors ce n'était pas un grand manque d'affection. Mon père, lui, plus jamais entendu parler depuis son départ de chez nous. Même pas une petite référence sur lui. Et ce n'était pas mon manque de souvenirs envers lui qui allait m'arranger... »

    « Ah ouais, avant, j'étais qu'un garçon sage malgré mon air de blasé total. Je ne faisais rien de mal et je laissais le temps s'écouler comme dans un sablier. Qu'avais-je d'autre à faire de toute façon ? J'étais seulement un innocent, victime de l'ennui d'une simple vie aussi confortable soit-elle. Mais comme tout à une fin, mon "jardin" de fadaises aussi. Mais que j'étais docile auparavant. Oh que oui je l'étais, il n'y avait pas à dire. Il y avait malheureusement quelque chose de terrible qui tomba sur ma tête d'un seul coup. Mes parents étaient divorcés depuis peu, je devais avoir 9 ans maintenant et puis voilà la merde qui passe : le divorce est déclenché parce que ma mère trompait mon père. Bon à la limite je m'en fichais grave de savoir quel était le problème, mais quand j'ai appris que ma mère travaillait dans un bar la nuit... c'est clair, j'étais choqué. Non, mais il y avait de quoi, vu mon âge qu'est-ce que j'étais bête et puis un ignorant du sexe et autres conneries de ce genre-là aussi. Il y avait de quoi rire quand même. Pourquoi une telle réaction de ma part ? Le comble de l'absurde, j'étais le fruit d'une union non-désirée. En clair ma mère avait fait une partie de jambes en l'air avec quelqu'un et puis hop, moi je montrais le bout de mon nez. Je comprenais mieux pourquoi mon père voulait partir avec ma soeur seulement. Mais qu'avais-je fais pour mériter un sort pareil ? J'en voulais grave à ma mère maintenant. J'étais un peu paumé à ce moment parce que déjà celui que je nommais "papa" ne l'était pas et que mon vrai paternel était un inconnu d'un soir. Ah la belle aventure, que du bonheur ! Après avoir découvert le secret me concernant, je commençais à dégénérer. Je n'en pouvais plus, je connaissais à cet instant ce qu'était la douleur. Je devais être maudit, ouais... Sur ce coup-là je n'étais pas découragé. Je voulais mettre un terme à ma vie. Me noyer, me planter un poignard, me pendre, sauter du haut d'un building... il y avait des tas d'idées sordides de ce genre qui passaient dans ma tête, dans mon esprit flou et perdu. Mais qui étais-je ? Qui était mon père ? N'étais-je donc qu'une simple erreur de ma mère ? Franchement j'étais dans ma période de dépression. Je dormais même plus, je restais éveillé à me tourmenter de question débiles et morbides. Je ne mangeais pas non plus, c'était la mort à la limite du réel. Bah je n'avais plus le courage de "vivre" vu qu'apparemment je n'étais qu'un gosse inconnu, un étranger à cette famille dont j'étais "le descendant". Vous me prendrez peut-être pour un fou, mais je commençais même à me mutiler moi-même. Je me coupais avec des ciseaux, je m'ouvrais une veine rapidement et un peu. Bien sûr, j'avais mal, mais je devais souffrir pour vivre. En me faisant mal physiquement, je pensais effacer ma peine mentale. Mais... mon père, mon vrai père, avait décidé de se mettre à jour puis de venir me prendre avec lui, vu que c'était mon paternel biologique. C'était lui mon pire ennemi, le début de mon cauchemar, la source de ma vie si nulle et douloureuse. Je ne l'aimais pas, je ne l'aime pas et je ne l'aimerais jamais. Mais je lui en voulais à mort à celui-là ! Je n'osais même pas le regarder, ça me dégoûtait. Mais je devais malgré tout vivre à ses côtés à présent ainsi qu'avec ma mère. Je ne les aimais pas mes parents, qu'ils soient des vrais ou des faux, ma tête était tellement bouleversée que... plus rien à taper de cette histoire merdique; j'étais le gosse de personne et puis c'est tout. »

    " Make it out of wax and stone, wax and stone, wax and stone...
    Make it out of wax and stone... my fair lady...
    "


    « Ensuite après tout ce changement dans ma vie qui, au départ, était une simple écoulée de temps sans signification, j'étais plus le même. J'avais la rage totale contre ces deux personnes, responsable de ma naissance, de mon malheur... Paix à mon âme j'avais envie de dire. Je ne les considérais même pas comme de la merde, pour moi, ils ne représentaient rien à part des mutants, des ennemis. Je voulais les faire payer pour m'avoir infligé une telle douleur. Que pouvaient-ils y faire ? Ils ne se sont même pas excusés ou expliqués à leur gosse, que j'incarnais en ma personne malheureusement. Ils me dégoûtaient à mort, je voulais qu'ils crèvent. Donc comme je n'étais pas d'un genre tueur en série, je devais les faire payer autrement, d'une manière moins brute, mais toujours aussi fatale. La délinquance, ce mot était parfait. J'avais rapidement commencé à faire mon sale gosse. Oui, je tiens mon sadisme de la haine que j'avais envers mes "parents". Je faisais des conneries que je ne citerais pas, la liste serait trop longue. Les flics ça ne m'étonnait pas s'ils venaient sans arrêt m'accoster dans la rue. Han non, j'avais plus peur de rien. Je voulais plus grandir. Devenir comme "eux" ? Jamais de la vie, plutôt crever ! Je me suis changé les cheveux en violet, acheté des lentilles... je voulais tout casser dans mon ancienne image. Donc, maintenant je ne ressemble plus à ma gueule d'avant, autant vous dire que je préfère ne pas m'en souvenir. Mes parents, en particulier mon père, ils étaient complètement à bout. Mon salaud de père commençait même à me frapper et ma sale mère... elle ne faisait pas mieux. La pauvre se contentait de m'isoler dans ma chambre, en condamnant la fenêtre et la porte, espérant que je reste sage dans ma prison. Mais non... il en fallait plus. Je ne faisais pas ce qu'ils espéraient, dommage pour eux. Je ne pouvais m'empêcher de tout défoncer dans ma chambre, celle où j'étais enfermé. Oh oui. Le lit vola en éclat, les meubles aussi... il ne restait presque plus rien qui soit en "bon état". Mes mains étaient toujours tâchées de sang à cause de ma rage. Pauvres parents stupides. Mon père allait de plus en plus loin, n'hésitant pas à m'attacher sur une chaise en béton pour que je reste tranquille. Pauvre type. Il avait les yeux rouges, ne pouvant sans doute plus fermer l'oeil de la nuit à cause de mon vacarme. Et c'était tant mieux, j'ai envie de vous dire. Ma mère elle se lamentait sur le fait qu'elle avait engendrée un monstre tel que moi. Moi, un monstre ? Que dalle. Et puis un jour, mon père a craqué, il avait carrément essayé de me tuer en m'étranglant. Bon... je m'attendais à ce qu'il le fasse alors ça ne m'effrayait pas, au contraire ! Je me disais que, pour une fois, ce type aurait choisit une bonne résolution dans toute sa misérable vie. Ma mère, dans son cas, ça devait être la même chose, elle devait être contente de me voir mourir. J'allais enfin quitter ce monde merdique... »

    « Mais voilà. Ouais... il avait fallu que quelqu'un intervienne. Un voisin qui n'arrêtait pas d'entendre le bruit qu'on faisait moi et mes parents, il était venu se plaindre. Bah malheuresement il avait interrompu une scène de crime visant à me faire disparaître. Limite j'étais mort et puis bah... le voisin qui débarque et qui se presse de faire venir les flics. Mon père est arrêté en plein délit, ma mère aussi pour complicité de meurtre. Et puis moi, la pauvre victime que j'étais, je me retrouvais dans une famille d'accueil. Autant vous dire que maintenant je ne savais plus trop à quelle famille j'appartenais. Je déménage de famille en famille ? Peut-être bien. Bref... avec cette nouvelle famille, je ne savais trop que faire. Je n'étais pas chez moi et j'étais devenu très violent envers les gens. Oui, j'étais hyper agressif et je passais mon temps à faire du mal autour de moi, encore une fois. Ma famille d'accueil, elle n'en pouvait déjà plus après une semaine à m'avoir eu en charge. Il faut dire que j'étais tellement chiant et mauvais qu'il est normal de craquer. Et ce n'est pas seulement à cause de cette "crise" que ma famille d'accuile se sépara de moi, je faisais des choses terrifiantes. Oui, je continuais toujours de me m'automutiler avec des ciseaux qui me passaient sous la main. Rien que ça, c'était un truc qui faisait peur aux gens. Et puis... hop ! Je me retrouvais dans un hôpital psychiatrique. Mais bon... je ne suis pas resté longtemps dans cet endroit vu que j'étais insupportable pour le personnel soignant. Et un jour, je me suis soudain retrouvé dans un lycée comme si de rien n'était. Je me disais que franchement, le monde ne savait pas quoi faire de moi alors on me laissait tranquille, mener une vie simple, me laisser foutre la merde. Mais non. Et puis... cet établissement se trouvait au Japon, génial hein ? J'avais de quoi faire avant d'être totalement scolarisé. J'y étais arrivé lorsque j'avais 15 ans et il m'avait fallu 1 an pour maîtriser cette langue qu'est le japonais. Dans ce nouveau lycée, tout avait l'air calme et paisible, mais justement ça l'était trop. Et j'avais raison de penser cela. Dans cet endroit louche, il y avait encore quelque chose de plus louche à l'intérieur. Déjà... à peine suis-je arrivé que je trouvais que les gens étaients des dingues. Et le comble, le soir, je sais pas pourquoi mais je me retrouvais sur mon lit avec une machine affreuse. Et pourquoi ? Je ne sais pas ! Mais ce truc m'oblige à vivre des cauchemars ! Je hais cette école ! Maudite soit-elle ! Moi dingue ? Aucunement. Tout me rend malade ici... Vais-je mourir ? Aucune idée. Cela n'empêche, je continue à foutre la bordel ! Vous ne m'aurez jamais ! »


(Pardonnez-moi si mon histoire est sans queue, ni tête...) T^T


Dernière édition par Willy A. William le Jeu 13 Aoû - 0:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Tachibana
Membre
Membre
Emi Tachibana

Messages : 41
Date d'inscription : 11/08/2009
Age : 23

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyMer 12 Aoû - 23:52

Bienvenu :D S'cuse mais trop la flemme de lire ta fiche maintenant XD
Enfin j'ai lu les premières lignes du caractère, tu perso aimes voir souffrir les gens? Il va s'amuser avec Emi, il pourra faire tout ce dont il souhaite elle ne réagira pas :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willy A. William
Membre
Membre
Willy A. William

Messages : 4
Date d'inscription : 12/08/2009
Âge : Want t0 die ?

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyMer 12 Aoû - 23:57

Je te remercie de ton accueil si rapide Emi. =D
J'avoue que moi-même... ça me donne pas envie de relire... vu la longueur...
J'ai peur de faire fuir les admins avec ma fiche... T^T

Oh ho ho... c'est vrai, j'peux te torturer Emi ? °-° /SBAFF/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akizuki Kamuï
Admin
Admin
Akizuki Kamuï

Messages : 385
Date d'inscription : 01/08/2009
Age : 27
Âge : Rouen

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyJeu 13 Aoû - 1:28

Encore ... un drogué de l'ecriture *se pend* XDD
Decidement on a beaucoup de chance d'avoir des gens qui ecrivent si bien T___T
Oh je pleure de joie ♥️
Ta fiche est parfaite je te valide ♪
Et surtout Bienvenue parmis nous \o/

PS: tu m'en voudra pas si je lis ton histoire demain parce que la il est 1:27 a mon PC et je suis fatiguée x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willy A. William
Membre
Membre
Willy A. William

Messages : 4
Date d'inscription : 12/08/2009
Âge : Want t0 die ?

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyJeu 13 Aoû - 8:10

Wouaiii ! je suis validé ! /SBAFF/
Non, je ne vais pas piquer une crise si tu n'ose pas lire l'histoire. T.T
Don't worry.

Humf... Moi, un drogué de l'écriture ? '-' Ouais, je sais ! *o*
M'enfin bon... Je te remercie de l'accueil sinon. =O
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fall' Newston
Membre
Membre
Fall' Newston

Messages : 361
Date d'inscription : 05/08/2009
Âge : ... ~

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyJeu 13 Aoû - 8:30

Encore un... Fouuu d'écriiture XD
Biienvenuue n__n
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manabu Takayama
Admin
Admin
Manabu Takayama

Messages : 144
Date d'inscription : 01/08/2009
Âge : 8D

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyJeu 13 Aoû - 9:00

Hey hey, bienvenue ♥️
Merci de t'être inscris, le forum grandit petit à petit \o/
J'aime ton avatar et je vais lire de suite ton histoire, yeaah ♫
Enfin, après avoir voté -sors-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mukashi.forumactif.org
Kobori Yusuke
Psychologue
Psychologue
Kobori Yusuke

Messages : 41
Date d'inscription : 11/08/2009
Âge : 27 ans.

William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyJeu 13 Aoû - 11:23

Eh, c'est marrant, la chanson "London Bridge is falling down" au tout début de ton histoire me dit quelque chose ! Enfin soit, ça me fait aussi penser à... Non, je me tais --"

Fiche trop longue, je lis pas :D Mais j'ai tout de même hâte de RP avec to :) Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor EmptyJeu 13 Aoû - 16:21

Mwaaaa moi j'ai tout lu !!!
Bienvenue ici !
(et vive les sadiques ! >_<)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




William {. Little Sadistic Emperor Empty
MessageSujet: Re: William {. Little Sadistic Emperor   William {. Little Sadistic Emperor Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
William {. Little Sadistic Emperor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Hero Factory 7167 William Furno
» William Cavendish
» Cuirassé emperor
» Emperor + Dauntless ou Mars + Lunar ... That's the question.
» In the Emperor's Name !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ Following my Nightmare :: L'entre des Enfers :: → Présentations :: » Présentation de votre Personnage :: » Personnages Validés-
Sauter vers: